Vendre sa maison en 10 étapes

par David Fournier Laforest

Vous êtes-vous déjà demandé : “Je veux vendre ma maison mais je ne sais pas par où commencer”. Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul! Le propriétaire moyen déménage environ au 7 ans et prend environ 6 mois à réfléchir à l’idée de vendre avant de prendre une décision et de passer à l’action.

Vous envisagez vendre votre maison pour une raison ou pour une autre. Quelque soit vos motivations, il est important d’être bien préparé à cette vente immobilière, car cette étape de votre vie peut être stressante et émotionnelle. Particulièrement si c’est la première fois que mettez en vente une maison. Vous avez s’en doute un attachement émotionnel à celle-ci en plus d’être probablement le plus gros investissement que vous avez fait de votre vie.

En tant que vendeur, vous avez l’avantage d’avoir un peu d’expérience dans l’immobilier pour avoir acheté la maison que vous vous apprêtez à vendre. Vous avez passé à travers le processus d’acquisition et avez une petite idée des aspects financiers, légaux et ce qu’est le processus de recherche d’une maison correspondant à vos besoins.

Maintenant, vous vous retrouvez du côté du vendeur et devez préparer cette vente. Vous mettrez beaucoup de temps à faire en sorte que votre maison soit la plus attrayante que possible pour trouver un acheteur potentiel. Et selon vos projets, vous pouvez aussi avoir un stress supplémentaire parce qu’en plus de vendre, vous devez acheter en même temps.

1. Déterminer quelles sont vos motivations pour vendre votre maison

Prenez le temps d’explorer les raisons qui vous poussent à vendre. Le processus peut être ardu et coûteux, alors assurez-vous d’être convaincu de vos intentions avant de vous lancer dans cette aventure.

Prenez un moment pour analyser l’aspect financier et les éléments non négociables en liens avec cette transaction.

Cet exercice financier vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur votre situation financière et des capitaux disponibles lorsque vous allez vendre. Connaître ce montant vous permettra de faire un budget pour améliorer certains aspect de votre maison avant de la vendre ou pour planifier l’achat de votre prochaine maison.

L’art de la négociation c’est d’être prêt pour le moment venu. Prenez un moment pour lister les éléments que vous êtes prêts à faire et ne pas faire de concessions. Il est important d’identifier les éléments qui vous feront bouger. Quel est votre échéancier idéal? Quel est votre budget pour améliorer votre maison actuelle? Quel est votre prix acceptable le plus bas?

2. Évaluer quand est-ce le bon moment pour vendre

Afin d’identifier le meilleur moment pour vendre, il est important de bien s’informer sur l’état du marché immobilier de son secteur et de l’économie. Selon le type de marché immobilier, la durée pris pour vendre varie.

Un marché immobilier vendeur se traduit lorsque qu’il y a plus de demande d’acheteur en recherche d’un logement que d’offre disponible sur le marché. Ainsi, les propriétaires vendeurs vendent généralement dans de meilleurs délais et à meilleur prix.

Pour de plus amples informations, consultez mon article à ce sujet : Quand est-ce le meilleur moment pour vendre?

3. Décider de la stratégie de représentation à adopter

L’une des première décisions que vous allez devoir prendre est celle de déterminer si vous allez vendre votre maison par vous-même, ce que l’on appel “à vendre par le propriétaire”, ou avec l’aide d’un courtier immobilier. La majorité des gens se tournent vers les services d’un courtier immobilier car ils ont peu de temps et d’expérience dans la vente d’une maison, donc cette option fait du sens pour eux. Ceux qui tentent le coup de vendre par eux-mêmes finiront pour la grande majorité à vendre via un courtier immobilier.

Éléments à considérer pour vendre sa maison soi-même

  • Donnez-vous du temps pour préparer votre maison et la commercialiser sur plusieurs canaux de communications de façon continue. C’est ce pourquoi les courtiers immobiliers travaillent à temps plein sur votre projet de vendre votre maison;
  • Analysez le marché immobilier de votre secteur pour trouver des ventes comparables à votre maison afin d’orienter votre prix demandé en ligne avec la réalité du secteur;
  • Écoutez les commentaires sans les prendre personnelles et ajustez vous;
  • Soyez disponible en tout temps pour effectuer des visites.

Éléments à considérer pour vendre sa maison avec un courtier immobilier

  • N’orientez pas votre choix avec une bannière immobilière en particulier. La bannière immobilière n’est pas importante, leurs clients sont les courtiers immobiliers et non vous. Choisissez d’abord les qualités d’un individu pour vous représentez;
  • Rencontrez chaque courtier immobilier qui sont potentiellement une solution;
  • Demandez leur quel est leur expérience en dehors de l’immobilier;
  • Travaillez avec un courtier immobilier en qui vous avez confiance et avec qui vous êtes à l’aise.

4. Améliorer la qualité du produit

Mettre en vente une maison nécessite un certain travail et une planification rigoureuse. Avant d’afficher votre maison à vendre, il est judicieux d’améliorer la qualité du produit en faisant toute ces petites rénovations que vous procrastinez depuis si longtemps!

Après tout, vous voulez laisser une bonne première impression auprès des acheteurs potentiels. Préparez adéquatement votre aménagement et laissez la maison d’une propreté impeccable. Cet aspect fait une réelle différence!

Définissez-vous un budget pour préparer votre maison à la vente. Identifiez certaines réparations et améliorations que vous voulez faire dans votre maison. Ces éléments dépendent évidemment de l’état actuel de votre maison et de ce que les acheteurs du secteur recherchent. Votre courtier immobilier est en mesure de vous aider à identifier les points à améliorer et fixer les priorités pour vous aider à vendre.

Effectuer une inspection pré-vente

Une inspection pré-vente vous permettra d’identifier les éléments pouvant avoir un impact significatif ou non sur la santé et la valeur de votre immeuble. Cette inspection vous permet d’établir une stratégie adéquate en fonction de ce qui ressort du rapport. Ainsi, vous évitez les mauvaises surprises et vous avez la possibilité de réparer ces éléments qu’un inspecteur signalerait à un éventuel acheteur.

Investir dans l’apparence et les rénovations payantes

La première impression est si importante. Passez un moment pour observer l’extérieur de votre maison. Notez ce qui attire rapidement votre attention. Allées encombrées, trottoir nécessitant un entretien, les plantes trop grandes, l’aspect du jardin et des jets d’eau, etc. L’entretien de ces éléments contribue à la première impression.

Sachez où investir dans votre maison. À ce sujet, consulter mon article 10 conseils pour augmenter la valeur de votre maison ou condo.

Éviter de trop en faire avec les rénovations et améliorations

Ne tombez pas dans le piège d’effectuer de trop de rénovation qui ne vous permettent pas de récupérer vos capitaux investis. Tentez de rendre votre maison le plus clé en main que possible. C’est un bon moyen pour accélérer le processus de vente et de limiter les frais.

5. Déterminer un prix compétitif pour votre maison

L’un des éléments clés du succès ou non de votre vente immobilière réside dans le prix demandé pour votre propriété. Une maison dont le prix de vente est juste, ont plus de chances de se vendre dans un délai raisonnable.

Les 3 premières semaines d’une maison sur le marché immobilier sont décisives. Durant cette période, environ 60% des acheteurs actifs verront votre maison. Par la suite, ce taux diminue drastiquement de semaine en semaine. D’où l’importance d’afficher votre maison au bon prix et de faire une bonne première impression dès l’arrivée de votre maison sur le marché immobilier.

Trouver des maisons comparables vendues dans votre secteur

Un “comparable” est une propriété vendue ayant des attributs et caractéristiques similaires à la vôtre dans le même secteur. En immobilier, on utilise les comparables comme référence pour déterminer la valeur marchande d’un bien immobilier dans son secteur.

Lorsque nous déterminons la valeur d’un sujet, il faut analyser l’offre en vigueur et ajuster le prix demandé afin d’être compétitif et maximiser les chances de vendre à bon prix dans un délai raisonnable.

Travailler avec un évaluateur immobilier

C’est un professionnel apte à procéder à l’évaluation d’un immeuble. Son rôle est de trouver la valeur d’un immeuble selon différentes méthodes d’évaluations pertinentes au sujet à évaluer. Les honoraires d’un évaluateur professionnel sont d’environ 500,00$ à 700,00$.

Demander une opinion de la valeur marchande à votre courtier immobilier

Le courtier immobilier est l’expert du marché immobilier car il est un élément actif de l’économie locale. Il est en mesure de vous donner le pouls du marché et il possède les outils pour vous donner l’heure juste quant à la valeur marchande réelle de votre immeuble dans l’économie actuelle. Il constitue donc une ressource précieuse pour déterminer le bon prix demandé.

De plus, étant un élément actif du marché immobilier local, il est en mesure de vous conseiller sur la stratégie de prix permettant d’attirer les acheteurs actifs et peut-être même initier des offres d’achats multiples pour votre maison grâce à sa connaissance du marché.

6. Organiser la mise en scène de votre maison

Avant la prise de photo, il est de très bonne pratique de préparer la maison en la mettant en scène. C’est un aspect très important de la mise en marché de votre maison, car ce sera la première impression qu’auront les acheteurs potentiels de votre maison.

Portez une attention particulière à la disposition des meubles, l’organisation et à la décoration. Épurer au maximum les pièces en désencombrant les comptoirs, les passages et les pièces. Dépersonnaliser les lieux en prenant soin de ne pas afficher vos photos personnelles afin de plaire au plus grand nombre d’acheteurs potentiels.

7. Promouvoir efficacement votre maison à vendre

L’étape du processus nécessitant le plus d’argent, de temps et d’efforts soutenus en continue. Si vous vendez par vous-même, c’est là que vous allez réaliser la valeur ajoutée de travailler avec un courtier immobilier. C’est une profession.

Lorsque votre maison est prête à être mise en marché, il faut faire rayonner votre maison auprès du plus grand nombre d’acheteurs.

Voici quelques bonnes pratiques à ce sujet :

Promouvoir votre maison à vendre sur plusieurs canaux de vente

De nos jours, l’acheteur immobilier bénéficie de nombreux moyen pour trouver une maison qui lui correspond. La nouvelle réalité est que les acheteurs débutent leur recherche en ligne, sélectionnent des propriétés, trient les résultats et planifient des visites.

Tout cet exercice est majoritairement fait en ligne avec l’aide de leur courtier immobilier qui les guide, agit à titre de facilitateur et assure un rôle-conseil. Le rôle-conseil d’un courtier immobilier réside dans la vérification de ce qui est dit dans la fiche immobilière et la preuve légale que cette information est véridique. Ce qu’un coach immobilier ne fait pas, car ils n’ont aucune responsabilité professionnelle envers le vendeur et l’acheteur.

Plus votre maison est vue à de nombreux endroits, plus les acheteurs la verront à répétition et c’est cette répétition auprès des acheteurs actifs qui permettra d’augmenter les chances de vendre votre maison.

Investir dans des photos professionnelles

Le processus d’achat débutant majoritairement en ligne, il est donc super important d’avoir des photos d’apparences professionnelles. Des photos floues ou prisent avec un téléphone cellulaire ne vous aide absolument pas car la première impression n’est pas au rendez-vous sans qualité photographique. Des photos professionnelles contribuent à faire ressortir votre maison. Assurez-vous que les photos sont réalistes et de haute qualité.

Une vidéo de visite ou une visite virtuelle est dispendieux et une fausse bonne idée. Après tout, si vous dites tout, pourquoi un acheteur irait visiter votre maison? La vente c’est l’art d’en dire suffisamment pour susciter l’intérêt des acheteurs qualifiés à visiter votre propriété et c’est cette visite qui les convaincra à déposer une offre d’achat.

Une visite en personne est convaincante car l’environnement dans lequel baigne votre maison est perceptible. Ce qu’une visite virtuelle ne pourra jamais accomplir. Économiser votre temps et votre argent.

Il est important d’adapter les photos extérieures à la saison en cours. L’hiver, des photos de bancs de neiges ne sont pas attrayantes et n’aident pas à vous démarquer. Lorsque c’est l’hiver, des photos extérieures en été aident à vous démarquer lorsque les autres maisons à vendre du secteur affichent des photos avec des bancs de neige.

Ayez une stratégie de contenu et un plan de distribution

Écrire une description engageante de votre propriété est très importante et difficile. Il faut savoir être intéressant et mettre en lumière les caractéristiques et commodités de votre maison dans son secteur. Mettre en évidence les aspects uniques de votre maison et de son environnement est un réel défi. Déclinez ce contenu en différent format pour différente plateforme de distribution.

Le contenu doit donner un point de vue d’ensemble de la maison et être relativement concis. Il est important d’éviter le jargon de l’immobilier afin que ce soit simple d’interprétation.

Soyez disponible et flexible dans votre horaire

Gérer des visites impromptues peut être très agaçant pour certaines personnes. C’est la réalité avec ce type de “produit”. De plus, il est bien important de tenir la maison propre pour faire bonne impression lors des visites.

Soyez très disponible, car certains acheteurs passent en coup de vent et il n’est pas rare que ce genre de visite débouche sur une offre d’achat malgré que vous aviez l’impression inverse. Évitez de négocier votre temps, car les acheteurs pourront entre temps trouver une autre alternative s’ils ne visitent pas au moment prévu.

Il est important d’implanter une procédure de suivi après visite permettant aux acheteurs de se sentir à l’aise de donner leur avis sur votre maison mais aussi de provoquer une offre d’achat.

8. Identifier les freins à l’achat

Si votre maison est à vendre depuis un moment ou si elle ne se vend pas dans le délai que vous vous êtes fixé initialement, vous devriez prendre un moment de recul pour analyser la situation et repasser à travers les différentes étapes. Est-ce qu’un inspection a révélé des aspects négatifs? Est-ce qu’une institution financière à refuser un prêt hypothécaire à un acheteur parce que l’institution juge le prix offert trop élevé?

Commencez par réviser le prix demandé pour votre maison. Considérer les commentaires des acheteurs potentiels passés et réviser votre stratégie de commercialisation immobilière.

Le prix demandé en regard à la qualité du produit est la principale cause d’une non vente immobilière. Reconsidérer donc vos options et votre stratégie de représentation.

Peut-être devriez-vous envisager travailler avec ou changer de courtier immobilier pour vous guider à vendre avec une approche différente.

9. Planifier l’après vente

Durant la mise en vente de votre maison, prenez un moment afin d’évaluer vos options pour le déménagement. Devrez-vous acheter après cette vente? Est-ce qu’un logement temporaire est envisageable si vous ne trouvez pas la maison que vous désirez acheter durant cette période? Allez-vous déménager par vous-même ou engagez un déménageur?

Prenez un moment pour établir une stratégie et budgéter cet aspect afin d’être prêt le moment venu et de ne pas être en mode réaction. En mode réaction, rare sont les bonnes décisions.

Soyez prêt à déménager rapidement. Ce qui peut convaincre certains acheteurs à passer à l’action en voyant que votre maison est prête pour de nouveaux occupants rapidement.

10. Conclure la transaction

Il est très important avant de mettre en vente sa maison que votre dossier soit prêt, car ce n’est pas quand vous recevez une offre d’achat qu’il est temps de regrouper la documentation afférente à la vente de votre maison.

En tant que vendeur, vous êtes responsable de ces documents et si vous travaillez avec un courtier immobilier, celui-ci à l’obligation avant d’afficher votre maison à vendre de vérifier la véracité de ces documents. Si celui-ci omet ces vérifications avant la signature du contrat de courtage de vente, changez de courtier immobilier. Celui-ci risque sa responsabilité professionnelle à vos dépends.

Votre dossier doit regrouper tous les éléments faisant office de documentation déclarée sur l’immeuble et de conditions d’achat par un acheteur. À la signature de l’acte de vente, le vendeur doit remettre à l’acheteur l’original de son certificat de localisation et les clés de l’immeuble.

À propos de l'auteur

David est un courtier immobilier dans la merveilleuse Ville de Québec au Canada. Il est reconnu pour son approche humaine de l'immobilier et de l'utilisation efficace des technologies pour guider ses clients. Vous avez un projet immobilier? Écrivez-moi dès maintenant →

Suivez-moi sur Facebook

Infolettre

Restez au courant de mes derniers articles sur l'immobilier au Québec.

Suivez le guide

Besoin d'un courtier immobilier à Québec?

Je suis très accessible et sympathique. N’hésitez pas à me parler de votre projet immobilier.