Quand remettre en vente sa maison suite à une non vente ou un contrat de courtage expiré?

par David Fournier Laforest

Mettre en vente une maison est rempli de défi et d’émotion pour certains. Mais annuler votre contrat de courtage ou attendre que celui-ci expire parce qu’elle ne s’est pas vendue peut être démoralisant.

Lorsque votre contrat de courtage est expiré, il est temps de réévaluer vos options. Il est pertinent de faire un exercice pour en comprendre les causes afin que votre réapparition sur le marché immobilier soit la bonne pour vendre.

1. Évaluer la situation

La première étape est de déterminer le statut de votre contrat de courtage immobilier afin d’adopter une nouvelle stratégie et de travailler avec un autre courtier immobilier ayant un plan pour vous aider à vendre.

Déterminer le nombre de jours actifs sur le marché immobilier

Évaluer le nombre de jours que votre maison a été sur le marché immobilier en comptant le nombre de jours depuis la signature du contrat de courtage immobilier et la date de son expiration. Si votre contrat est expiré, corroborer cette donnée avec les statistiques de vente de votre secteur afin d’avoir une vue objective face à votre situation.

Plus la durée d’une maison sur le marché immobilier est longue, plus un acheteur potentiel à un pouvoir de négociation. La durée sur le marché peut être un indicateur d’un vendeur désespéré de sorte qu’un acheteur peut faire une offre d’achat plus basse que si la maison était nouvelle sur le marché immobilier.

Le nombre de jours sur le marché est une donnée permettant de déterminer que peut-être que la maison a des défauts ou des problèmes majeurs.

Mieux vaut faire expirer le contrat de courtage immobilier et réapparaître sur le marché afin que le nombre de jours sur le marché de l’inscription se réinitialise.

2. Identifier les causes de non vente

Prix

Le prix demandé est l’élément qui contrôle définitivement votre vente. La surévaluation est la raison la plus courante d’une non vente. Un moyen simple pour déterminer si votre prix demandé est trop élevé est que si vous avez eu beaucoup de visite et que vous n’avez reçu aucune offre d’achat, c’est un bon indicateur que le prix demandé est trop élevé. Donc envisager faire une baisse du prix demandé.

Un excellent courtier immobilier vous suggérera plusieurs prix d’inscription selon le type de marché immobilier de votre secteur et selon votre situation.

Produit

Une chose est certaine en immobilier, vous ne vendrez jamais un produit plus cher que ce que les acheteurs potentiels sont prêt à payer dans un secteur. Les données immobilières ont une grande valeur pour déterminer le prix de vente d’un produit selon son emplacement (la place) et ce qui est comparable à votre maison.

Si votre maison est habitée par un locataire ou s’il y a d’autres raisons pour laquelle l’accès au produit est limité, cela peut grandement dissuader les acheteurs potentiels.

Lorsque l’on décide de vendre sa maison, il faut être disponible pour les acheteurs, car ils sont prêt à passer à l’action.

Place

Prenez des décisions en fonction des données immobilières de votre secteur pour des propriétés comparables à la vôtre (le produit). Ce qui vous permettra de déterminer le type de marché dans lequel vous vous trouvez.

Dans un marché d’acheteur, il y a plus de maisons à vendre que d’acheteurs potentiels prêt à passer à l’action. Si la durée sur le marché est élevé, réduire le prix demandé peut contribuer à motiver l’achat dans un délai raisonnable.

Promotion

Reconsidérer votre représentation

Votre courtier immobilier actuel est peut être la raison pour laquelle votre maison ne s’est pas vendue. Si celui-ci ne connaissait pas bien votre secteur, qu’il ne vous a pas fourni d’informations factuels sur le secteur, qu’il ne vous a pas expliqué différente stratégie de prix à adopter en regard à votre situation et qu’il n’avait pas de plan de distribution de l’offre, considérez sérieusement à changer de courtier immobilier pour vous représenter.

Des photos de mauvaises qualités

Les acheteurs débutent leur recherche en ligne, donc il est important d’avoir des photos professionnelles, car c’est la première chose qu’ils verront de votre maison.

Si votre maison n’a été visitée que très rarement, c’est peut-être parce que les photos ne lui rendaient pas justice. Des photos prises avec un cellulaire sont inacceptables, surtout si vous travaillez avec un courtier immobilier.

Une faible rétribution pour le courtier de l’acheteur

Les courtiers collaborateurs peuvent hésiter à montrer votre maison à leur client si la rétribution qui leur est accordée n’est pas intéressante.

3. Réviser la stratégie marketing

Réviser le prix demandé

Si vous avez eu des commentaires ou que vous croyez que le prix demandé pour votre maison est trop élevé, envisagez effectuer une baisse de prix avant de réapparaître sur le marché immobilier.

Basez le prix sur des ventes récentes de propriétés comparables à la vôtre dans le secteur et considérez le type de marché immobilier actuel (acheteur, équilibré ou vendeur).

Réviser le contenu

Le marketing de contenu est essentiel de nos jours en immobilier. Avant de revenir sur le marché, il faut revoir la description de votre propriété. Si vous avez fait des rénovations depuis votre dernière inscription sur le marché immobilier, assurez-vous que c’est mit en évidence dans la description.

Des photographies professionnelles sont essentielles à la mise en marché de votre propriété, car c’est la première impression que votre maison donne aux acheteurs potentiels.

Réviser la distribution de l’offre

Une simple pancarte à vendre devant la propriété et une inscription à un réseau de vente (courtier ou à vendre par le propriétaire) n’est pas suffisant pour vendre. Plus votre maison est vue et plus que la fréquence d’exposition est élevée, plus vous aurez de chance d’obtenir une offre d’achat. Il est essentiel d’investir beaucoup de temps, d’argent et de discipline marketing et publicitaire pour réussir à vendre.

Demander plus de suivi et considérer les commentaires

L’écoute. La plus grande qualité de tout vendeur. Prenez en considération les commentaires des acheteurs potentiels et de leur courtier immobilier sur les raisons pour lesquelles ils n’y pas eu d’offre d’achat.

Il est aussi pertinent de prendre en considération le point de vue de votre courtier immobilier. Un courtier immobilier est bien au fait des tendances du marché immobilier dans votre secteur. S’il vous fait des recommandations, l’écouter pourrait vous aider à vendre lorsque vous reviendrez sur le marché immobilier.

4. Préparer votre réapparition sur le marché immobilier

Il est impératif de réapparaître sur le marché sous un nouveau jour afin d’attirer les nouveaux acheteurs potentiels mais aussi pour présenter votre propriété sous un autre oeil à ceux ayant déjà vu votre maison. Il est donc opportun d’effectuer quelques menus travaux.

Veiller à l’entretien extérieur

Liste exhaustive des éléments extérieurs à porter attention :

  • Soigner l’aménagement paysager (tonte, fleurs, allées, etc.);
  • Nettoyer les mauvaises herbes de l’entrée d’auto et des passages piétons;
  • Réparer les bris extérieurs;
  • Peindre la galerie ou le patio.

Veiller à l’entretien intérieur

Liste exhaustive des éléments intérieurs à porter attention :

  • Débarrasser les pièces et les allées lourdement chargées de meubles;
  • Dépersonnaliser la propriété en autant les photos de famille;
  • Réparer les bris mineurs à l’intérieurs (ampoule, poignée de porte, mur brisé, etc.);
  • Peinturer les murs d’une couleur neutre;
  • Nettoyer les tapis pour éliminer les tâches et les odeurs.

Suivez-moi sur Facebook

Infolettre

Restez au courant de mes derniers articles sur l'immobilier au Québec.

Besoin d'un courtier immobilier à Québec?

Je suis très accessible et sympathique. N’hésitez pas à me parler de votre projet immobilier.