Quand faire une baisse de prix pour vendre sa maison?

par David Fournier Laforest

Tout vendeur veut obtenir le prix le plus élevé pour sa maison. Malheureusement, il arrive parfois que le meilleur prix possible ne soit pas celui que vous espériez. Si votre maison est sur le marché immobilier depuis longtemps et que vous voulez vraiment la vendre, vous allez devoir baisser le prix demandé.

Quand devriez-vous réduire le prix demandé pour votre maison?

Il n’y a pas toujours de réponse claire et précise à cette question, mais certains signaux peuvent vous indiquer qu’il est temps de réduire le prix demandé. Il n’est pas facile de choisir quand réduire le prix demandé pour sa maison, mais si vous devez le faire, il faut le faire.

“La plupart du temps”, votre courtier immobilier est la personne la mieux placée pour décider du moment où vous devez réduire le prix demandé pour votre maison, mais en fin de compte, cette décision vous appartient.

Les mots “la plupart du temps” sont préfacés parce que de nombreux vendeurs font l’erreur d’engager un courtier immobilier sur la base d’un prix demandé élevé et non sur la compétence de celui-ci.

Dans les faits, si vous êtes un vendeur en train de lire cet article, vous risquez de vous retrouver dans une situation peu enviable d’être coincé avec un courtier immobilier qui a surévalué votre maison.

Malheureusement, il y a beaucoup courtier immobilier qui ont pour stratégie de mentir aux vendeurs concernant la valeur marchande de leur maison simplement pour obtenir une inscription à vendre de plus. C’est horrible comme éthique de travail, mais c’est une réalité.

Si vous avez perdu confiance en votre courtier immobilier et que vous ne savez pas si c’est le bon moment pour effectuer une réduction du prix demandé pour votre maison, voici quelques éléments à considérer pour votre prise de décision :

1. Pouvez-vous en faire plus pour vendre votre maison?

Habituellement, votre courtier immobilier s’occupe de tout ce qui est nécessaire pour vendre votre maison, mais il n’est jamais une mauvaise idée de vérifier que vous faites absolument tout pour avancer dans le processus de vente.

Vous voudrez peut-être d’abord vérifier si d’autres problèmes empêchent la vente de votre maison. Par exemple, votre courtier immobilier fait-il tout ce qu’il peut pour bien commercialiser votre maison?

Le marketing de contenu explique-t-il les avantages que possède votre maison en plus de ses différentes caractéristiques? Les photos sont-elles attrayantes et professionnelles? Quels sont les efforts marketing déployés pour la commercialisation? Votre pancarte “à vendre” est-elle bien placée, où elle est visible? Contient-elle les informations de contact?

Au-delà de ces éléments, il y a autres choses que vous pouvez regarder. Accueillez-vous le plus grand nombre possible d’acheteur potentiel? Vous voulez que le plus grand nombre possible d’acheteurs potentiels viennent voir votre maison, ce qui peut signifier que vous devrez quitter votre maison à des moments qui ne vous adonnent pas.

De plus, offrez-vous une commission intéressante pour le courtier immobilier collaborateur à la transaction? Si votre courtier immobilier empoche davantage que le courtier immobilier collaborateur, vous devriez reconsidérer cette approche non équitable de collaboration entre courtier immobilier.

Vous obtenez ce pour quoi vous payez avec les courtiers immobiliers, il vaut donc la peine de travailler avec un courtier immobilier qui exige une commission équitable. Le succès de votre vente immobilière en dépend.

Si vous affirmez que vous avez faites toutes ces choses, alors peut-être que le problème n’est pas votre courtier immobilier après tout? L’une des principales raisons pour lesquelles une maison ne se vend pas se trouve à être un mauvais prix demandé.

2. Quel est votre niveau de motivation pour vendre votre maison?

Si vous êtes vraiment motivé à vendre, vous allez devoir fixer le prix de votre maison en fonction des conditions actuelles du marché immobilier. Ce qui peut signifier de vendre à un prix inférieur que celui que vous vous aviez imaginé.

Si vous n’êtes pas aussi motivé, c’est bon. Tant que vous êtes dans une position où vous pouvez attendre, il n’y a rien de mal à attendre que le marché immobilier soit plus favorable.

Un marché immobilier d’acheteur est caractérisé par un inventaire de propriété à vendre élevé, ce qui fait augmenter la concurrence et diminuer les prix. Les acheteurs sont en position de force par rapport aux vendeurs.

Dans un marché immobilier d’acheteur, le caractère exceptionnel de votre maison n’a peut-être pas d’importance. Il se peut qu’il y ait tout simplement trop d’options disponibles pour qu’un acheteur morde à l’hameçon à votre niveau de prix. C’est la simple logique économique de l’offre par rapport à la demande sur le prix.

Pour être clair, vous pourriez attendre un an ou plus. Cela ne signifie pas qu’il faut pour autant attendre les acheteurs. Certains vendeurs pensent qu’en attendant, les offres d’achat seront plus élevées.

C’est exactement le contraire qui se passe. Plus une maison reste longtemps à vendre sur le marché immobilier, plus l’écart entre le prix demandé et le prix de vente est important.

Le nombre de jour sur le marché immobilier est votre ennemi et non votre ami. Attendre plus longtemps ne fait pas en sorte que vous aurez de meilleures offres d’achat.

3. N’oubliez pas que vous ne voulez réduire le prix qu’une seule fois

Dans une situation idéale, vous fixerez le prix de votre maison à un prix compétitif et vous n’auriez jamais à le réduire le prix demandé. Mais parfois, les scénarios idéales n’arrivent pas.

Vous ou votre courtier immobilier avez peut-être surestimé ce que les gens sont prêts à payer. En fait, vous avez peut-être été tellement attaché émotionnellement à votre maison et vous surestimez sa valeur marchande réelle. Ça arrive, c’est pourquoi vous devrez diminuer le prix demandé.

Toutefois, vous devez garder en tête que de multiples réductions de prix commenceront à rendre votre maison peu attrayante aux yeux des acheteurs actifs. Une baisse de prix peut attirer l’attention de manière négative, car les gens se demanderont pourquoi personne n’a encore acheté cette maison.

Mais une première baisse de prix peut aussi attirer l’attention des acheteurs qui veulent faire une bonne affaire. À condition que la baisse de prix soit suffisante pour être compétitive.

Mais des baissent de prix multiples attirent généralement une attention négative, ce qui amène les acheteurs à penser que votre maison doit avoir des problèmes.

4. Quelles sont les raisons pour baisser le prix de vente de votre maison?

Quand les gens se demandent “Quand dois-je réduire le prix demandé pour ma maison?”, ils cherchent souvent des raisons précises pour lesquelles ils devraient le faire à un moment donné.

Voici quelques éléments à considérer pour déterminer si le moment est bien choisi pour baisser le prix demandé:

Si vous avez peu de visites

Le manque d’activité est un indicateur solide que quelque chose ne va pas et que c’est bien plus que le prix demandé. Si les courtiers immobilier ne planifient pas de visites, il y a un problème! Les nouvelles inscriptions sur le marché immobilier connaissent presque toujours un trafic plus important dès leur inscription si le marché immobilier est décent.

Dans les faits, les premières semaines où votre maison est sur le marché immobilier devraient être les plus achalandées. Les acheteurs veulent consulter les nouvelles annonces immédiatement pour ne pas perdre cette opportunité.

Si votre maison ne bénéficie pas de cette première hausse de trafic, vous avez peut-être fixé un prix trop élevé. Les acheteurs potentiels pourraient attendre, pour voir si vous allez baisser votre prix. N’oubliez pas que les acheteurs d’aujourd’hui, ont accès à tout ce qu’il y a en ligne et sont très bien informé sur la valeur des maisons.

Il est facile de comprendre pourquoi les premières semaines sont décisives. Les acheteurs ont tout simplement déjà vu les autres maisons disponibles.

Lorsqu’une nouvelle maison arrive sur le marché immobilier, les courtiers immobiliers prennent immédiatement contact avec leurs clients et organisent une visite. Grâce à l’Internet et à tous les autres canaux de communication, il est probable que les acheteurs verront votre maison immédiatement dès son arrivée sur le marché.

Cela crée une première vague d’activité. C’est pourquoi la plupart des courtiers immobiliers vous expliqueront qu’il est impératif de fixer le prix demandé adéquat pour votre maison dès le départ.

Vous manquez de temps

Dans certaines circonstances, il peut être nécessaire de vendre une maison rapidement. Il existe de nombreuses situations où l’objectif est de vendre le plus rapidement possible. Si vous devez vendre rapidement en raison d’un événement futur, il est probablement préférable de réduire le prix demandé le plus tôt possible.

Il peut y avoir de nombreuses raisons, notamment un déménagement à la suite d’un changement d’emploi, un divorce ou peut-être avez-vous trouvé une maison et vous devez vendre avant d’acheter. Cela pourrait valoir la peine de baisser votre prix demandé simplement pour garder un certain contrôle et ressentir moins de stress.

Il y a beaucoup d’intérêt, mais pas d’offres d’achat

Le revers de la médaille, c’est que le peu d’acheteurs qui cherchent ont beaucoup d’intérêt, mais personne ne fait d’offre d’achat. Votre maison peut être vraiment attrayante à bien des égards, mais si le prix n’est pas correct, les acheteurs iront ailleurs.

Vous ne voulez pas que votre maison demeure sur le marché immobilier plus longtemps qu’elle ne doit l’être. Si vous suscitez des tonnes d’intérêt, mais n’ayez pas d’offres d’achat, envisagez de baisser le prix demandé pour votre maison.

Vous n’avez pas d’argent pour faire des rénovations/améliorations

Certains propriétaires n’ont pas fait grand chose pour leur maison au fil des ans. Il se peut que des améliorations importantes soient nécessaires, mais vous n’avez pas les moyens de les réaliser. Vous avez peut-être une salle de bain méritant d’être revu au goût du jour, un système de chauffage non fonctionnel, un vieux toit ou du papier peint qui a besoin d’être enlevé.

Tous ces éléments, les acheteurs les remarquent et joueront un rôle dans la perception de la valeur de votre maison. Si vous n’êtes financièrement pas en mesure de corriger les problèmes de votre maison, vous ne pouvez vraiment pas demander un prix qui ne tient pas compte de ces déficiences.

Vous avez peut-être essayé de fixer une prix demandé en tenant compte de ces éléments, mais cela n’a peut-être pas été suffisant. Gardez à l’esprit qu’un pourcentage important d’acheteurs veulent des maisons clés en main et qu’ils feront des rénovations importantes lorsqu’ils chercheront des maisons qui ont besoin d’être rénovées.

Le marché immobilier est en changement

Lorsque le marché immobilier est en déclin, il est possible que votre maison perde de la valeur. Vous avez peut-être inscrit votre maison à un prix raisonnable, mais les valeurs immobilières en général ont chuté.

Le prix raisonnable auquel vous avez commencé n’est plus en ligne avec la réalité du marché. D’autres maisons dans votre secteur ont peut-être vu leur prix baisser, ce qui donne l’impression que la vôtre est trop chère. Dans cette situation, vous ne pouvez pas faire grand-chose d’autre que de baisser votre prix demandé pour être compétitif.

Rien ne se passe

Tel que mentionné précédemment, la plupart des maisons connaissent un regain d’intérêt de la part des acheteurs dès leur inscription sur le marché immobilier. Votre maison peut ou non avoir suivi cette tendance. Cependant, votre maison reste sur le marché immobilier pendant des mois. Vous avez vraiment un problème.

Le meilleur moyen de savoir si votre situation est normale est de vérifier d’autres maisons comparables dans le secteur. Combien de temps ont-ils pris pour vendre ? Si vous avez déjà dépassé ce délai de 50 % ou plus, vous devrez peut-être baisser votre prix demandé pour vendre votre maison.

Une chose essentielle à retenir est que le nombre de jours sur le marché immobilier de votre maison est super important. Plus une maison reste longtemps sur le marché immobilier, plus vous avez de chances de recevoir des offres d’achat basse. La question que presque tous les acheteurs posent à leur courtier immobilier est “depuis combien de temps la maison est à vendre?”.

Vous vous êtes basé sur des prix inexacts

Parfois, le prix de votre maison est erroné le jour même où la pancarte à vendre a été posé sur le terrain. Il se peut que votre courtier immobilier n’ait pas les compétences nécessaires pour établir un prix précis ou que vous vendez par vous-même et utilisez une estimation de la valeur marchande du type “à vendre par le propriétaire”.

Sérieusement, vous avez plus de chances de trouver un nain de jardin que d’obtenir une valeur marchande précise de votre maison avec un service tel DuProprio.

5. Plus vous baissez le prix demandé, plus vous risquez de vendre votre maison

Si vous voulez vendre et que vous avez fait tout ce que vous pouvez pour vendre votre maison au prix actuel, vous n’avez plus qu’un seul choix : réduire votre prix demandé.

Alors comment déterminer votre diminution de prix? C’est alors qu’un bon courtier immobilier peut être vraiment utile. Votre courtier immobilier peut rassembler de nombreuses informations sur les ventes de maisons précédentes, les ventes en vigueur et les inscriptions actuelles afin de déterminer ce que les autres vendeurs ont dû faire pour vendre.

Il y aura d’autres personnes qui ont réduit le prix de leur maison. En utilisant toutes les données disponibles, votre courtier immobilier peut vous aider à voir à quel prix des maisons comme la vôtre se vendent, à quel prix elles se sont vendues récemment et à quel prix elles sont susceptibles de se vendre.

Il est évident que vous ne voulez pas baisser le prix plus bas que nécessaire. Mais vous ne voulez pas non plus le baisser plusieurs fois. Si vous pouvez fixer le prix demandé de votre maison là où il semble idéal, vous attirerez les acheteurs que vous recherchez.

6. Vous pouvez déclencher une guerre d’enchères

L’un des avantages de positionner votre maison plus bas dans la liste des prix est que vous pouvez attirer plusieurs acheteurs simultanément. Lorsque plusieurs acheteurs veulent une maison, ils présentent généralement des offres d’achat à la hausse, ce qui fait que le prix de vente est plus élevé que celui que vous avez fixé. Vous n’obtiendrez peut-être pas autant d’argent que si vous aviez vendu au prix demandé initialement mais vous pourriez avoir la chance d’en gagner plus que prévu malgré une baisse de prix demandé.

Que faire si votre baisse de prix ne vend toujours pas votre maison?

L’une des plus grandes erreurs dans la vente immobilière est de penser que des prix de vente plus élevés entraînent des prix de vente plus élevés. Ce n’est jamais vrai lorsque le prix est incorrect. Ne surestimez pas le prix demandé pour votre maison.

Chaque jour, de nombreux vendeurs réduisent leur prix. Cela signifie que ces maisons n’ont pas été évaluées correctement. Les données ne mentent jamais. Voyez la vente de votre maison comme une transaction commerciale avec le moins d’attachement émotionnel et cela vous permettra de prendre des décisions plus intelligentes.

À propos de l'auteur

David est un courtier immobilier dans la merveilleuse Ville de Québec au Canada. Il est reconnu pour son approche humaine de l'immobilier et de l'utilisation efficace des technologies pour guider ses clients. Vous avez un projet immobilier? Écrivez-moi dès maintenant →

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Suivez-moi sur Facebook

Infolettre

Restez au courant de mes derniers articles sur l'immobilier au Québec.

Suivez le guide

Besoin d'un courtier immobilier à Québec?

Je suis très accessible et sympathique. N’hésitez pas à me parler de votre projet immobilier.