Saint-Émile - La Haute-Saint-Charles

Un quartier à découvrir!

Saint-Émile en bref

  • Population

    14 265 habitants

  • Superficie

    8,4 km2

À propos du quartier Saint-Émile - La Haute-Saint-Charles

Le territoire de Saint-Émile faisait partie d’une concession faite à Robert Giffard en 1647 en agrandissement des terres qu’il possédait déjà. Plus tard la même année, il remet ces terres aux religieuses de l’Hôtel-Dieu de Québec en guise de dot pour sa fille qui entrait comme novice chez les Augustines de l’Hôtel-Dieu. Celles-ci donnèrent le nom de seigneurie Saint-Ignace à leur nouveau domaine, mais n’y installèrent pas d’habitants au départ, par crainte des Iroquois. En 1662 une route appelée Saint-Romain est ouverte, et un village du même nom est formé. Il fait partie de la paroisse de Charlesbourg.

En 1794, la paroisse Saint-Ambroise est fondée à la Jeune-Lorette (l’actuelle Loretteville) et Saint-Romain, situé au nord-est, en fait partie de même que le village de Saint-Ignace (situé sur l’actuelle rue de la Faune). En 1904 le nom actuel apparaît pour la première fois, avec l’ouverture d’un bureau de poste appelé Saint-Émile-de-Québec. La paroisse a été érigée le 14 août 1925 sous le vocable de saint Émile (rappelant Émile de Carthage, martyr vers 250), et la municipalité a été fondée en 1929. En 2000 sa population atteignait 10 694 habitants. Lors des réorganisations municipales québécoises de 2002, Saint-Émile fut fusionné à Québec et inclus dans l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles. Le dernier maire avant la fusion, Renaud Auclair, était le petit-fils du premier maire de la municipalité, Joseph Auclair, élu le 16 octobre 1929. Renaud Auclair a été en fonction de 1983 à 2002.

Source: Saint-Émile, Wikipédia

Dans le secteur

Besoin d'un courtier immobilier à Saint-Émile, La Haute-Saint-Charles ?

Je suis très accessible et sympathique. N’hésitez pas à me parler de votre projet immobilier.